Le cours se scinde en deux parties, envisageant la transmission du patrimoine des points de vue respectifs de celui qui transmet (Ière partie), et de celui ou de ceux qui reçoi(ven)t (IIde partie).